CERGY-LONDRES EN VTT

Pas de Paris-Brest-Paris pour moi mais plus modestement une balade de Cergy à Londres avec mon fils en VTT.

C’est à la mi-juin que mon second fils Florian adepte du badminton, m’a demandé de faire un voyage en vélo d’une semaine fin août. Notre choix s’est porté pour un « Cergy-Londres » en suivant l’itinéraire de la voie verte « Paris-Londres »Le mois de juillet nous a permis de faire quelques sorties en vélo, faire réviser nos VTT pas très légers avec fourche télescopique, pneus de 26 pouces et réserver les hébergements ainsi que les transports (ferry et Euro star).

Ce lundi 26 août à 8h30 il fait déjà très chaud lorsque nous partons. La météo annonce des températures de +30°. Cette première étape nous emmène jusque Gournay en Bray en Seine-Maritime environ 95 km. Florian et Michel prêts à partirNous quittons Cergy par des routes du Vexin bien connues et ses nombreux châteaux : Vigny, Théméricourt, Maudétour en Vexin et le domaine de Villarceaux.

A Bray et Lu nous empruntons l’ancienne voie ferrée, une route plate de 20 km qui longe l’Epte et nous mène au pied du château de Gisors (Eure) où nous pique niquons.

Devant le château de Gisors construit entre le XIème et le XVIème siècleAprès le repas, dans la fournaise, nous quittons Gisors toujours en suivant la vallée de l’Epte. C’est agréable car nous profitons de l’ombre et de la fraîcheur toute relative de la rivière.

Dans une côte, un petit bruit m’indique que je viens de casser un rayon sur la roue arrière et bien entendu côté roue-libre. En haut de la côte j’enlève le rayon dans un petit village où une dame nous propose de remplir nos bidons que nous acceptons.

Après Neuf-Marché et une bonne bosse surchauffée, nous arrivons à Saint- Germer de Fly dans L’Oise et sa somptueuse abbaye datant du XIIème siècle.

L'abbaye de Saint-Germer de Fly du XIIème siècleVers 17h00 nous arrivons à Gournay en Bray. La chaleur est étouffante. Nous sommes  Lundi et c’est encore un peu les vacances. Tout est fermé. Nous trouvons un seul restaurant d’ouvert « Chinois »,  ce qui n’est pas trop mon truc.

Mardi matin c’est l’effervescence à Gournay : C’est le marché. Ce qui tranche avec la veille. Cette deuxième étape nous emmène jusque Dieppe environ 90 km.

Quelques bonnes côtes pour agrémenter le parcours. A quelques kilomètres de Forges les Eaux deuxième bruit sinistre sur ma roue arrière. Un autre rayon de cassé qui bloque mon dérailleur et ma chaîne. Je déchausse rapidement. Il y a un vélociste à Forges les Eaux et je n’hésite pas une seconde pour faire changer ma roue arrière. La réparation est effectuée très rapidement. Nous reprenons la route sur la voie verte, ancienne voie ferrée qui mène jusque Dieppe.La voie verte

A Neufchâtel en Bray c’est la pause Cyclos sur la voie verterepas et toujours la fournaise. Je suis à 25 km de mon village natal. Quelques kilomètres plus loin nouvel arrêt devant le château de Mesnières en Bray (XVIème siècle)Devant le château de Mesnières en Bray A Bures en Bray, nous admirons le clocher-tors prouesse technique des charpentiers de l’époque  (XIIème siècle).Le clocher tors de Bures en BrayAutre arrêt à Arques la Bataille et son château féodal du XIIème siècle pour pointer un des six BPF de la Seine-Maritime.Les ruines du château d'Arques la Bataille du XIIème siècleNous arrivons à Dieppe. La plage nous attend ainsi qu’un bon moules frites le soir.

Une bonne glace sur la plageMercredi, nous essuyons les premières gouttes de pluie en attendant d’embarquer sur le ferry (ce seront les seules). Quelques gouttes de pluie. Florian a mis sa capeAprès quatre heures de traversée nous arrivons à Newhaven vers 16h30.Newhaven Le ciel est gris. Maintenant on roule à gauche. Ici il n’y a pas dû avoir de sécheresse car les prairies sont bien vertes. Petite balade dans la ville ainsi que l’escalade d’une super côte qui mène en haut des falaises pour voir le fort datant de la fin du XIXème siècle. Le fort de NewhavenIl nous reste une dizaine de kilomètres pour rejoindre l’auberge de jeunesse qui se trouve en pleine campagne.

Jeudi : Après plusieurs kilomètres de pistes cyclables, nous retrouvons l’itinéraire à Horam sur la « Cuko Trail » avec un nouveau fléchage. Entrée de la Cuko Trail   C’est un sentier pédestre-cyclable de 15 km de long très agréable. Après ce sentier nous empruntons un chemin assez scabreux bordé de fougères en pleine forêt. Heureusement qu’il n’a pas plu ! Chemin scabreux dans la forêtNous retrouvons la route et quelques bonnes côtes. Florian s’est échappé. J’adore ces routes où les arbres se rejoignent.Florian s'échappe. J'adore ces routes avec des arbres qui se rejoignent dans le haut.Après Groombridge nous empruntons un long chemin encaissé d’une quinzaine de kilomètres « la Worth Way », ancienne voie ferrée qui s’avère être très monotone. La gare de GroombridgeRien à voir ! Des haies et des arbres de chaque côté. Nous ne sommes pas dans le Vexin.Vers 18h00 nous arrivons  à Crawley qui se trouve à une soixantaine de kilomètres de Londres.

Vendredi C’est la der.Horley : plus que 46 km Il nous reste une soixantaine de km à faire. A Redhill petit détour pour voir l’ancien moulin à vent de Reigate qui a perdu ses ailes. Le moulin à vent de ReigateEn haut d’une côte nous devinons les grandes tours de Londres. Nous arrivons dans le village de Woodmansterne qui me rappelle un très bon souvenir de Paris-Londres en 2012 avec Arc en Ciel Aventures qui nous emmenait aux Jeux paralympique avec Laurence, Joseph et Marcel. Un énorme arbre sculpté se trouve sur la place du village.Woodmansterne Par la suite l’itinéraire traverse un joli parc très prisé pour la balade et nous suivons la Wandle petite rivière poissonneuse  vu les nombreux pêcheurs qui se trouvent sur la rive.La Wandle non loin de WimbledonUn peu de cartographie et de GPS pour nous orienter à l’entrée de Londres ou nous arrivons vers 17h00. Photos obligées devant Big Ben malheureusement en cours de restauration Devant Big BenUn petit aller et retour sur Tower Bridge avant de rejoindre notre hébergement. Le soir balade le long de la Tamise.Sur Tower Bridge Le London Eye : Grande roue de 132m de haut illuminée en rouge le soir     Entre le métro et notre logement, nous rencontrons sur un chemin deux renards certainement en quête de nourriture.

 

Le samedi nous laissons les vélos et empruntons le métro pour une visite du palais de  Buckingham.

BuckingamL’après-midi à Piccadilly Circus, nous nous retrouvons dans une manif anti brexit mais rien de bien méchant et le soir “Jazz” dans un bar où Amy Winehouse s’est produite.JAZZ After Dark où Amy Winehouse s'est produiteManif anti Brexit

 

 

 

 

 

 

Le dimanche matin nous emmenons nos vélos à la gare de Saint-Pancras  avant une dernière balade. La gare de Saint-PancrasFin de l’aventure. Une bien belle semaine de vélo de 370 kilomètres.

Gare du Nord à Paris. C'est le retour.Michel Vilpoix