Concentration de tandem à Malsaucy

Article écrit Par Jean-luc Galliot

La concentration tandem de Valdoie (90) du 8 au 11 mai 2014

À destination des personnes mal et non-voyantes

 Devant le lion de Belfort

J’aurais pu certes vous faire un compte-rendu classique en vous décrivant les différents paysages rencontrés en Franche-Comté, cette belle région où je suis né, le superbe site du Malsaucy avec sa base nautique, de l’accueil magnifique que nous ont réservé mes copains du Cyclo d’Oye Loisirs. J’aurai pu aussi vous narrer quelques anecdotes croustillantes concernant nos chères amies déficientes visuelles de l’association Échappées Belles de Marly-le-Roi : Dominique déchainée, Colette qui s’éclate, encore Dominique et Joseph non-voyant du club cyclo de Cergy escaladant le col du ballon d’Alsace. J’aurai pu évoquer la météo qui, malgré des prévisions pessimistes, n’a finalement pas osé perturber cette organisation sans faille.

J’aurais pu parler des personnages hauts en couleur que nous avons rencontrés tels que la barbe de Freddy, cyclotouriste helvète, qui n’a rien à envier à celle du père Noël, le bel organe du jurassien Christian pouvant réveiller un sourd et tous les autres participants venus de Thionville, Lons Le Saunier, Dijon, Saint Claude, Saint Nabord, Annecy et même de Suisse rendant cette manifestation internationale.

J’aurais fait également un paragraphe sur les autres activités culturelles et sportives proposées telles que la diffusion du film « Intouchables » en audiodescription, le canoë, le tir à la carabine adapté aux déficients visuels, la présentation de tandems tricycles pour les personnes en situation de handicap et la locomotion avec des intervenants remarquables. Sans oublier notre veillée musicale orchestrée par Guy et Patrick au chant et à la guitare, du Cyclo d’Oye ainsi que la formidable soirée de gala  qui s’est tenue le samedi soir.

Joseph en canoë         Partie de canoë

 

Bien sûr je n’aurais pas oublié tous les membres de l’association organisatrice, je sais oh combien une manifestation d’une telle ampleur est difficile à mettre en place. Cela demande des mois de préparation pour atteindre au final les quatre jours du rassemblement qui sont intenses mais hélas défilent beaucoup trop vite pour les participants. Par contre, il reste toujours du nettoyage, du rangement, des tâches ingrates incombant aux bénévoles. J’aurais conclu en disant un grand merci à tous et en souhaitant se revoir le plus vite possible dans un prochain rassemblement. Or, ce n’est pas ce que j’ai envie de faire. J’ai juste envie de dire un énorme MERCI aux déficients visuels, aux « miros » comme vous dites. C’est avec vous que je suis bien, ce n’est pas par conviction ou par sens du devoir, c’est très égoïste puisque c’est par plaisir. Si je suis là c’est grâce à Patrick, mon ami d’enfance que j’aime tant, vice-président de cette belle association qui, avec Martial, non-voyant et président de celle-ci, m’ont fait découvrir que la vie sans la vue c’est possible. Non seulement vous m’avez apporté votre chaleur, votre oreille toujours attentive, le gout de l’effort que j’avais un peu perdu mais vous m’avez aussi fait faire mes plus belles rencontres.

Photo de groupe avec Joseph assis dans la pelouse

Si je peux passer un message aux futurs pilotes : n’ayez pas peur, si vous faites du vélo vous pouvez piloter un tandem et ce ne sera pas une corvée, vous y trouverez aussi beaucoup de satisfactions à condition d’aller un tout petit peu plus loin que la route, les quelques efforts que vous ferez vous seront rendus au centuple. En fait, j’ai seulement envie de vous dire que j’ai besoin de vous autant si ce n’est plus que vous avez besoin de moi alors comme dit constamment Philippe, un adhérent de cette association : « TOUS ENSEMBLE, TOUS ENSEMBLE ».

Jean-Luc

Jean-Luc de très bonne humeur

3 réflexions au sujet de « Concentration de tandem à Malsaucy »

  1. C’est un beau témoignage que tu nous livre là Jean-Luc, il est très touchant. Tu es vraiment une belle personne, un homme au grand cœur.

  2. Au travers de ce témoignage, nous découvrons tes talents de conteur.
    Nous savions déjà que tu un homme doté de grandes qualités humaines. Un bel hommage aux miros qui nous montrent le chemin à prendre…

  3. Ce récit est chargé de tant de sincèrité qu’il en est très émouvant…Tu as tout dit Jean-Luc,et on retrouve là,toute ta sensibilité, ta bonté et ton sens du don de soi.Tu es quelqu’un de vrai et pour cela je t’en remercie.Un pilote tandem ce n’est pas QUE celui qui tient le guidon…c’est aussi quelqu’un qui veut partager avec l’autre.Et toi tu es comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.