« A Cordes, tout est beau, même le regret »

Le printemps prend ses quartiers, la nature sort de son engourdissement, aussi la période de l’Ascension est propice à l’évasion et aux randonnées. Nous étions donc 65 adhérents, avec familles et amis de l’Union Sportive Cergy cyclotourisme, à partir à la découverte d’une région française durant cette semaine. Cordes-sur-Ciel, dans le Tarn, à 25 km au nord d’Albi, fut notre lieu de villégiature.

Cordes sur Ciel

Nous devons l’initiative de l’organisation à Lionel, notre président de club, qui a été subjugué par ces lieux enchanteurs. Pourtant, lors de notre arrivée, il tombait des « cordes » mais la suite fut heureusement radieuse, malgré une fraîcheur matinale et de la tramontane le dimanche. Le mercredi, un pique-nique collectif a été préparé au camping, joli moment de convivialitéLionel notre président pilotant Joseph. et de partage. Lors du séjour, tous les participants ont été vraiment occupés. A l’instar des randonneurs pédestres, trois parcours routiers cyclotouristes nous étaient proposés journellement, avec du relief et un attrait touristique. Compte tenu de ma cécité, j’ai pu prendre part pleinement à ces sorties grâce au tandem. Jean-Marie, Didier, Thierry et Lionel se sont relayés afin de me piloter. Ce dernier, malgré son état fiévreux, a tenu à m’accompagner. Selon Victor Hugo, « La solidarité c’est de ne point admettre d’exclusion », et ceci en est un bel exemple.

Un des après-midis fut consacré à une visite guidée instructive de Cordes-sur-Ciel. Cette cité médiévale du XIIIème siècle, chargée d’histoire, est accrochée au sommet du Puech de Mordagne, et domine la vallée du CCordes sur Ciel-La Porte de l'Horlogeérou. L’ascension vertigineuse de ses ruelles pavées labyrinthiques, nous a plongés aussitôt dans une atmosphère moyenâgeuse. Son architecture gothique, ses porches, remparts et façades sculptées nous faisaient penserà un véritable musée à ciel ouvert. Nos pédalées nous ont amenés à découvrir Gaillac et son vignoble millénaire.

Gaillac-Abbatiale Saint-Michel (XIIIème siècle)

Sur notre parcours, se trouvait Semouillac, dont le château templier de Mauriac surplombe la plaine de Gaillac.Le groupe devant le château de Mauriac Un autre itinéraire nous a permis de sillonner les gorges de l’Aveyron, entre Saint-Antonin-Noble-Val et Bruniquel, où se dressait un décor somptueux. Jean-Marie et Joseph devant le château de Mauriac

Des falaises calcaires s’élevaient de part et d’autre de la rivière, créant des paysages à couper le souffle, d’après les descriptions de mes pilotes.Devant les ruines du château de Penne Il en était de même concernant le château de Penne et son village construit en nid d’aigle, dominant les Thierry et Joseph avant la sortie à Najacgorges. Une autre randonnée nous a permis de découvrir Najac, bourg médiéval surmonté d’une forteresse royale et construit sur une arrête rocheuse.Najac

Nous avons pu visiter des bastides telles que Castelnau-de-Montmiral, Monestiés, Puycelsi, Laguépie, autant de lieux historiques riches de monuments.

Castelnau-de-MontmiralVillage de Laguepie

 

 

 

 

 

Il nous a aussi été donné de traverser une infime partie de la magnifique forêt domaniale de Grésigne, une des plus vastes chênaies d’Europe. En outre, une incursion à Albi s’imposait, ville rouge abritant la majestueuse cathédrale Sainte-Cécile bâtie au XIIIème siècle et surplombant la vallée du Tarn.  Albi "la Rouge" Cité épiscopale, patrimoine mondial de l'UnescoPour clore ce séjour convivialement, un dîner nous a réunis le vendredi soir dans un restaurant, afin de déguster les divins mets locaux.

Tel Albert CAMUS qui disait : « A Cordes, tout est beau, même le regret », je suis tombé sous le charme de ce village hors du temps.Jospeh devant la vieille ville d'Albi

Joseph AGRO

Photos : Frédéric, Michel (plus mise en page)

10 réflexions au sujet de « « A Cordes, tout est beau, même le regret » »

  1. je suis contente pour toutes celles et ceux qui ont participé à cette sortie.
    Ayant eu la joie de visiter cette superbe ville de Cordes sur Ciel j’en ai de magnifiques souvenirs.
    Et surtout un GRAND MERCI à Joseph qui nous fait toujours participer et « vivre » ses sorties avec son club cyclotourisme.
    Par ailleurs je suis totalement d’accord avec la phrase :  » La solidarité c’est de ne point admettre d’exclusion »
    espérant que vous puissiez encore faire d’autres sorties aussi enrichissantes dans la convivialité.

    • je te remercie Joseph de me faire participer par l’image et tes commentaires toujours éclairés à la découverte de nos belles provinces de France quel beau pays nous habitons protégeons le et aimons le plus que nous le faisons habituellement. On ne connait pas notre chance d’habiter un si bel écrin que le monde entier nous envie; Bravo à toi pour ton dynamisme et ta curiosité toujours renouvelée.
      amitié
      JEAN

    • Merci Brigitte et cette belle citation sur la solidarité nous la devons à Victor Hugo, illustre écrivain et poète qui avait aussi un fort engagement humaniste.
      Bises.
      Joseph

    • Merci Jean, c’est grâce à l’altruisme de mes pilotes que chaque année je découvre les charmes d’une nouvelle région. Tu as entièrement raison qu’elle est belle et variée notre France !
      Amitiés.
      Joseph

    • Lucile, si avec ce récit illustré, je t’ai donné l’envie de visiter Cordes et sa région alors je crois avoir réussi ma mission.
      Bises à toute ta petite famille.
      Joseph

  2. Merci Joseph, ta narration est juste parfaite.
    Nous sommes debout sur les pédales (suant sang et eau!!) prés de toi, pour découvrir vos merveilleux parcours cyclos parsemés de sites chargés d’Histoire qui confirment ‘ si besoin est’ la beauté et la richesse de notre cher pays de France.
    Pour encore citer Victor Hugo et « La solidarité c’est de ne point admettre l’exclusion » je pense, très sincèrement, qu’elle est insérée sur le fronton de l’US CERGY, puisque dans le groupe randonneurs nous appliquons naturellement cette devise.
    Encore merci à toi Joseph, je ne t’oublie pas, je te transmettrais prochainement l’hommage à François.
    Bises à ta petite famille.
    Guy

    • Merci Guy pour ton chaleureux commentaire, je sais aussi que l’ambiance chez les marcheurs est excellente et que la solidarité y est également présente. Je peux en témoigner car l’année dernière, j’ai eu la chance de faire une randonnée pédestre avec vous et j’avais tout de suite trouvé une « belle âme » pour me guider.
      Bises à ta grande famille.
      Amitiés sincères.

  3. Encore un bien beau parcours touristique, amical et sportif décrit par Joseph avec un coeur et une justesse touchants. On vit toutes les émotions au rythme des mots, auxquels les photos donnent un surcroît de vie, s’il en était besoin. Bravo à toi Joseph pour ce beau récit.
    Amitiés de ton collègue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com