Un pétillant Week-end à Reims

Nous étions trente-huit du club cyclo de Cergy avec les accompagnateurs à participer à un week-end à Reims.La cathédrale  Notre Dame de Reims la nuit

Nous sommes partis de Cergy de bon matin le samedi 3 octobre en autocar avec les vélos et le tandem chargés dans la remorque. A la suite d’un arrêt à Château-Thierry, les routiers ont suivi le circuit préparé avec soin par Roger pour nous amener jusqu’à Epernay. Nous avons longé la Marne et ses cultures céréalières puis nous sommes passés de la Picardie à la région Champagne-Ardenne avec ses vignobles.

                       

Ceux-ci avaient été vendangés mi septembre en raison d’un été très chaud. Compte tenu de ma cécité, Jean-Marie m’a piloté en tandem durant ce week-end et ses descriptions m’ont permis d’apprécier cette région. Il a été charmé par les paysages aux teintes automnales, les feuilles habillaient la vigne d’un manteau dont la couleur révélait d’innombrables nuances. Tour de Castellanne à EpernayNous avons pris la route touristique du Champagne avec ses villages pittoresques jusqu’à Epernay, capitale de cette boisson divine. Ensuite, les accompagnateurs nous ont rejoints pour déjeuner dans un excellent restaurant. Il a fallu remonter sur nos montures en empruntant une partie du circuit de la célèbre montagne de Reims, pas facile après le repas.Crevaison dans le groupe VTT Quant aux vététistes, ils sont partis pour la journée d’Epernay afin de rallier Reims avec de belles côtes exigeantes à travers vignes et forêts. Nous avons pu admirer le phare de Verzenay Le phare de Vernezayau milieu d’un Le groupe VTT en direction du moulin de Vernezay dans les vignes. océan de vignoble ainsi que les faux de Verzy. Ce sont des hêtres tortueux qui n’ont pas encore dévoilés tout leur mystère.

Fau-de-VerzyLe lendemain matin, vététistes et routiers ont roulé ensemble jusqu’à la cathédrale Notre-Dame avant d’emprunter leurs circuits respectifs. Dimanche matin devant la cathédrale de ReimsEvidemment, une photographie s’imposait devant ce magnifique édifice.

La Basilique Sainte-Clotilde Les marcheurs ont flâné dans les rues, ils ont contemplé les superbes basiliques Sainte-Clotilde et Saint-Rémi. Les routiers ont pris la direction du massif Saint-Thierry au nord-ouest de Reims. Au bout de 30 km, Jean-Pierre a chuté en plein effort dans une montée. Pas de mal pour lui mais la chaîne et le dérailleur arrière ont rendu l’âme. Jean-Marie et Franck ont mis les mains dans le cambouis pour le dépanner et surtout qu’il puisse rentrer, voilà une belle preuve de solidarité. En début d’après-midi, tout le groupe a visité le musée de l’automobile à ReAncètre automobileims et à Troissy, nous avons fait la visite d’une cave de champagne.

Vélos anciens

Une fois de plus, tous les participants étaient heureux d’avoir passé un pétillant week-end avec de la bonne humeur, des fous rires, des visites et du vélo sous un soleil radieux.

Divers formats de bouteilles de champagneTout ceci nous le devons à Dominique et Catherine, nos organisatrices hors pair que nous remercions infiniment.

Il faut avouer que George Sand avait raison : « Le champagne aide à l’émerveillement ».

 Joseph AGRO

 Photos : Mathieu, Michel

12 réflexions au sujet de « Un pétillant Week-end à Reims »

  1. Merci Joseph pour ce bel article et, la petite vidéo sympa, agrémentant la lecture. Reims à vélo, BRAVO. Cela m’a rappelé de bons souvenirs et m’a rajeuni de quelques années pour un court instant…!.
    J’ai gravi la “Montagne de Reims” à vélo en septembre1992 dans le cadre d’un week-end organisé par le VCBS. Bernard et notre fille Cécile m’accompagnaient, eux, en tant que touristes.
    Au cours de ces deux jours, nous avons visité la cave Champenoise RUINART.
    Que de bons moments passés au milieu de ces vignobles, en pleine vendanges à cette période là.
    Bonne continuation,
    Bises amicales de nous deux.
    Françoise.

    • Merci Françoise pour ton commentaire si sympathique et à toi aussi, Reims t’a laissé d’excellents souvenirs. S’agissant de la petite vidéo et de la mise en forme du récit, il faut remercier Michel Vilpoix qui, encore une fois, a réalisé un excellent reportage.
      Bises à tous les deux.
      Joseph

    • Merci Lucile et bienvenue au petit Jules qui va fêter tout prochainement son premier mois d’existence ! Bises à tous les 2.
      Joseph

    • Merci Michel, je vois qu’à toi aussi la Champagne ne t’a pas laissé indifférent… Serait-ce à cause de ce nectar béni des Dieux ?
      Amitiés.
      Joseph

  2. Après le tandem balai du RTT à Reims, je m’attendais au tandem tonneau. Il n’en est rien. Pour autant je note quand même une attirance toute particulière pour cette belle région à l’élixir tant convoité et qui draine tant de joyeux cyclos dans ses artères.
    Amicalement
    François

    • Mon ami François je vois que tu as toujours autant d’humour et j’apprécie. Je te livre cette citation de Nadine de Rothschild qui a dit « Un ami sans humour, c’est comme un champagne sans bulle. », à méditer…
      Amitiés.
      Joseph

  3. Bonjour à tous,

    j’admire la richesse de vos escapades sportives, la richesse de votre esprit de camaraderie, votre amour des bonnes choses de la vie, que vous croquez, visiblement à pleine dents.

    Vous faites plaisir à voir et à lire, merci Joseph pour tout ce que tu entreprends avec tes amis.

    Mahrez

    • Mahrez, si nous avons passé un excellent week-end c’est grâce à nos deux super women, Dominique et Catherine, et si j’ai eu la chance d’y participer je le dois à Jean-Marie qui m’a piloté durant ces 2 journées.
      Amitiés.
      Joseph

  4. Je découvre avec plaisir ce bel article, qui éveille l’envie de connaître la région de Reims, ses alentours et, pour ceux dont le coeur et le corps n’ont pas encore été gagnés par les joies du vélo, donne envie de les ressentir. Je vous y invite, car mouliner en pleine nature, l’air pur abreuvant à plein poumons nos cellules, si possible accompagné d’amis, procure des sensations et une sérénité unique.
    Bonne petite reine à tous, et bravo à Joseph pour sa prose pleine de fraîcheur et de sensibilité.
    Amitiés d’un collègue

    • Je te remercie Christophe d’avoir pris le temps de lire ce récit et c’est avec un grand plaisir que j’ai pris connaissance de ton commentaire élogieux.
      Et comme disait J.F. Kennedy : “Rien n’est comparable avec le simple plaisir d’un tour à bicyclette” .
      Amitiés.
      Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.